Wim Van Roy, Group talent director de La Lorraine Bakery Group Wim Van Roy, Group talent director de La Lorraine Bakery Group
Texte
Patrick Verhoest

Formations: la voie numérique pour aller plus loin

1 novembre 2019
Nous voulons automatiser le processus d’apprentissage pour suivre plus efficacement la progression de nos collaborateurs.
Après vingt ans dans le secteur de la construction, Wim Van Roy est devenu directeur des talents de La Lorraine Bakery Group. Ses priorités? La mise en place et la numérisation d'une académie interne.

Wim Van Roy a commencé sa carrière il y a une vingtaine d'années comme responsable de la qualité et chef du laboratoire d'Eternit. C'est dans cette entreprise qu'il a découvert le monde de la gestion des talents après avoir été amené à occuper la fonction de manager des formations. Par la suite, il a assumé cette responsabilité au niveau de tout le groupe Etex. En 2018, des changements se sont produits au sommet de cette entreprise, changements qui l'ont conduit à ne plus se sentir parfaitement en phase dans cette nouvelle culture.

La Lorraine Bakery Group lui a alors proposé de devenir directeur des talents. Cette entreprise belge familiale, active dans le secteur de la meunerie et de la boulangerie, lui a plu d'emblée. «Quelques entretiens avec le CEO et le CHRO m'ont convaincu que nous partagions la même vision. J'ai décidé de sauter le pas.»

Académie interne

Wim Van Roy est entré dans un environnement dynamique, en forte croissance. La première mission du nouveau responsable des talents a été de mettre sur pied une académie interne. Sa deuxième priorité? La numérisation de toutes les formations et de toutes les activités de l'académie. «La Lorraine souhaite accompagner la progression de ses 4.000 employés», souligne Wim Van Roy. «Nous pensons qu'une culture d'auto-perfectionnement et de développement continu nous aide à attirer, à motiver et à conserver les meilleurs collaborateurs. L'académie va contribuer à créer un esprit combatif et à maximaliser notre capital humain. Nous avons ouvert trois facultés dans notre académie: leadership, produit et innovation, amélioration continue et excellence.»

Leadership partagé

La Lorraine veut généraliser le concept du leadership dans toutes les divisions de l'entreprise. Wim Van Roy travaille sur trois niveaux. «Nous nous adressons au top 100, à la couche située juste en dessous et aux nouveaux cadres. De cette manière, nous voulons familiariser tous les dirigeants au concept du leadership partagé. Le déploiement du programme est en cours et durera deux ans.» La deuxième faculté de l'académie concerne les produits et l'innovation. La Lorraine a opté résolument pour une stratégie du leadership-produit et l'a placée au-dessus de l'excellence opérationnelle et de la Customer Intimacy. L'idée est d'avoir le meilleur produit à la meilleure qualité et à un prix équitable. La formation doit répandre largement cette conception et convaincre les collaborateurs de sa pertinence. C'est l'un des programmes que Wim Van Roy s'est empressé de concevoir dès son arrivée. L'objectif est d'en faire un cursus de base pour tous les membres du personnel. Chacun, quelle que soit sa place dans l'organisation, doit recevoir le même message.

Viser l'amélioration continue

Le troisième pilier de l'académie (amélioration continue et excellence) vise à perfectionner les connaissances et les compétences du personnel. Les formations couvrent un large éventail, de la finance aux techniques de vente et de présentation, en passant par la gestion du stress et la gestion de projets. Ce dernier point est une vraie priorité. «Avec nos 4.000 collaborateurs, nous nous dirigeons vers un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros», explique Wim Van Roy. «Nous devons donc mieux structurer notre travail. Je donne moi-même la formation de base en gestion de projets en Belgique, en Roumanie, en Pologne, en République tchèque et en Turquie. Nous avons déjà formé 250 personnes. Nous mettons désormais au point des cours plus approfondis pour nos managers de projets.»

Vers un monde numérique

Wim Van Roy constate que tout le monde ne possède pas encore les compétences numériques nécessaires. Des formations sont donc organisées pour maîtriser certains logiciels comme Office365, Skype et MS Teams. Ce n'est qu'un début. «Notre académie prépare une plateforme numérique. Nos collaborateurs pourront sélectionner leurs formations en puisant dans un catalogue. Nous voulons automatiser le processus d'apprentissage pour que nous puissions suivre la progression des uns et des autres plus efficacement. Via la même plateforme, nous pourrons capter toutes les connaissances qui se trouvent dans notre entreprise, les étoffer et les partager. Nous proposerons aussi nos propres programmes. Le temps passé en salle de cours sera utilisé pour des formations centrées sur l'expérience via l'intervision et les jeux de rôle.»

Un responsable des formations par pays

Au sein du groupe, Wim Van Roy veut s'appuyer sur un responsable des formations par pays. Ces responsables aideront à décliner localement les lignes directrices émanant du groupe. «Nous élaborons souvent les formations nous-mêmes ou nous les co-créons avec des partenaires externes. Je dépends, avec mon équipe, du directeur des ressources humaines et j'ai aussi des contacts réguliers avec notre CEO sur l'évolution de ma mission. Aujourd'hui, nous voulons faire le lien entre le talent, le développement et les prestations tout en nous intéressant de près à la gestion des successions et à celle des performances.»

«Je me sens comme un poisson dans l'eau dans cet environnement dynamique. Ici, les valeurs – l'entrepreneuriat, l'innovation, le respect, l'engagement, le pragmatisme, la prise de responsabilité et la passion partagée – ne sont pas des slogans. Elles vivent en chacun d'entre nous.»

ID

Wim Van Roy: Group talent director de La Lorraine Bakery Group