Au moins 2 semaines de vacances pour recharger ses batteries

29 juin 2022
Au moins 2 semaines de vacances pour recharger ses batteries

En moyenne, les travailleurs belges estiment avoir besoin d’au moins 2 semaines, ou 16 jours, de vacances pour recharger leurs batteries. La majorité préfère d’ailleurs prendre un congé un peu plus long. C'est le résultat d'une étude menée par SD Worx auprès de 10.119 salariés européens, dont 1.098 Belges.

Le nombre de jours de vacances nécessaires pour se ressourcer donne lieu à des réponses différentes parmi les salariés européens. Pour les Belges, la moyenne s’élève à environ 16 jours de vacances. Ce qui correspond à la moyenne européenne (17 jours souhaités). Il y a cependant des différences frappantes entre les pays européens. Au Royaume-Uni, 8,5 jours de vacances suffisent. Dans des pays comme l'Espagne et la Finlande, le besoin de vacances est plus important, avec une préférence pour 27 jours et 34 jours respectivement.

Flexibilité à la Belge

Important : la majorité des Belges (58,4%) indiquent qu'ils peuvent prendre des vacances quand ils en ont besoin. Ce chiffre reflète également la moyenne européenne. Ce n'est que parmi les travailleurs temporaires et à temps partiel que les pourcentages sont plus faibles, avec respectivement 51% et 47%.

Plus de quatre travailleurs belges sur dix (42%) n'ont pas besoin de demander leurs jours de congé à l'avance. Les Belges obtiennent un score plus élevé que la moyenne européenne (37%) à cet égard.

La numérisation laisse à désirer

Malgré le boom des nouvelles technologies au travail, il est frappant de constater que les demandes de congés ne se font pas toujours par voie numérique. Seule la moitié des participants indiquent qu'ils peuvent demander des vacances via leur ordinateur de bureau ou portable. Les salariés néerlandais (66%), norvégiens (59%) et suédois (58%), sont plus avancés dans ce domaine.

À propos de l’enquête

SD Worx a mené une enquête en collaboration avec iVox sur la manière dont les travailleurs européens gèrent la prise de congés. L’enquête a été menée en mars 2022 en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie, en Norvège, en Finlande et en Suède. Au total, 10.119 travailleurs ont été interrogés. L’échantillon est représentatif des marchés de l’emploi spécifiques locaux et présente la même composition selon le sexe, l'âge et le diplôme par rapport à la population active au sein des pays concernés.

Photo: Pexel