C’est le moment de commander une voiture plug-in hybride.

14 novembre 2022
Texte
Caroline Vergauwen

Jusqu'à la fin de cette année, commander une plug-in hybride reste particulièrement avantageux. En effet, à partir du 1er janvier 2023, un certain nombre de changements limiteront les avantages fiscaux actuels : il est donc important de prendre une décision rapidement. Et pour faciliter votre choix, n'hésitez pas à faire la comparaison avec d'autres motorisations sur la base du coût total de possession (TCO).

Pour faire le bon choix en tant que gestionnaire de flotte professionnelle, il est essentiel de prendre en compte le coût total de possession (TCO). Celui-ci donne un aperçu de l'ensemble des coûts à long terme, en tenant compte de différents paramètres : coûts du carburant et/ou de la recharge, entretien, assurance, contribution de solidarité CO2. Sans oublier la déductibilité fiscale, qui est susceptible de changer à partir de l'année prochaine.

Plafonnement de la déductibilité des frais de carburant
Au 1er janvier 2023, la déductibilité des frais de carburant pour les combustibles fossiles sera plafonnée à 50 % pour les voitures commandées à partir de cette date. Cette mesure concerne donc principalement les voitures diesel et à essence, mais aussi les plug-in hybrides pour les trajets effectués uniquement avec le moteur thermique.

Le plug-in hybride reste intéressant
Cependant, commander un véhicule plug-in hybride reste intéressant jusqu'au 30 juin 2023. Tout d'abord, cela donne aux entreprises plus de souplesse et de temps pour installer leur infrastructure de recharge. De plus, les plug-in hybrides ont généralement un délai de livraison plus court que les voitures 100 % électriques. Enfin, ceux qui roulent principalement à l'électricité avec leur plug-in hybride ressentiront beaucoup moins la modification fiscale susmentionnée.

Régime de sortie
La grande révolution fiscale arrive à partir de juillet. Pour les voitures diesel et à essence - ainsi que les plug-in hybrides - commandées entre le 1er juillet 2023 et le 31 décembre 2025, la déductibilité maximale diminuera progressivement de 25 % par an à partir de 2025. Ainsi, une voiture sans émission sera déductible au maximum à 75 % en 2025, à 50 % en 2026, à 25 % en 2027 et plus du tout à partir de 2028.

Les véhicules électriques connaîtront également une réduction de la déductibilité fiscale à partir de 2027, mais de façon plus modérée et stabilisée à 67,5 % en 2031.

TCO : Total Cost of Ownership
Toutefois, le plus important à retenir est de ne pas regarder uniquement le prix d'achat. Si l'on considère le coût total de possession, une voiture 100 % électrique n'est pas forcément plus onéreuse qu'une voiture plug-in hybride, moins chère à première vue, ou même qu'une voiture à combustible fossile.

Quels sont les véhicules les mieux adaptés à votre flotte ? Contactez Audi fleet pour une analyse de vos besoins sur audi.be