Des recruteurs pas toujours au niveau

23 mars 2022
Des recruteurs pas toujours au niveau

StepStone, le site d’emploi belge, a récemment mis en lumière la situation du bien-être mental de près de 250 managers & professionnels des RH. La conclusion n'était pas très positive avec 23% des managers déclarant faire des cauchemars. Cette étude abordait un autre point: la difficulté qu'ils éprouvent dans leurs tâches de recrutement.

Photo: Sora Shimazaki via Pexels

Quel est le rôle des managers dans le processus d’embauche? Pas moins de 98% de ceux qui ont été interrogés ont déjà embauché quelqu’un. Cependant, 19% d’entre eux se sentent mal préparés car ils n’ont pas reçu de formation préalable au recrutement. Les 81% restants disent avoir le sentiment de savoir ce qu’il faut faire, soit parce qu’ils ont déjà participé à un processus de recrutement (54%), soit parce qu’ils ont été formés (27%).

Néanmoins, 4 salariés et demandeurs d’emploi interrogés sur 10 ont déclaré avoir déjà retiré leur candidature spécifiquement en raison du comportement du recruteur. Les principales raisons invoquées sont les suivantes:

• Les salutations non professionnelles et le comportement généralement impoli du recruteur/manager, selon 51% de ceux qui ont déjà retiré leur candidature.

• Le manque de préparation à l’entretien par le recruteur/manager, selon 28% des personnes ayant déjà retiré leur candidature.

• Le fait de poser des questions illégales pendant l’entretien (par exemple, l’âge de la personne interrogée et si elle envisage de tomber enceinte), selon 25% des personnes ayant déjà retiré leur candidature.

Méthodologie

StepStone a réalisé cette enquête en novembre 2021. Au total, 2.031 enquêtes ont été remplies en néerlandais, français et anglais. Parmi les répondants se trouvaient 1.731 employés et 244 cadres.