Et si je ne m'entends pas avec mon supérieur?

9 mai 2022
Et si je ne m'entends pas avec mon supérieur?

Que se passe-t-il quand le courant ne passe pas entre un salarié et son manager? Ilse Claes, DRH de Democo Group, plaide en faveur d'une approche nuancée en quatre étapes.

Texte: Patrick Verhoest

«Nous avons tous appris à nous montrer loyaux, ce qui nous interdit de passer au-dessus de la tête de notre supérieur», explique Ilse Claes. «Mais concrètement, tout dépend de la situation et des individus concernés dans l'équipe. C'est un cliché mais les salariés plus âgés ont souvent plus de respect pour la voie hiérarchique, alors que les jeunes osent discuter et réclament le droit de prendre la parole. Quoi qu'il en soit, je conseille toujours de parler ouvertement en cas de différence de vues. Un manager doit pouvoir l'accepter.»

Avec l'aide du département RH

Si le dialogue ne donne aucun résultat, Ilse Claes recommande de faire intervenir le département RH: il pourra fournir au salarié en toute confiance des conseils pour aborder un nouvel entretien. «Nous lui conseillons de communiquer d'une manière ouverte et constructive avec son chef. Si cela ne marche pas, nous lançons directement un processus d'intermédiation. Ce qui peut déboucher parfois, en fonction de la situation, sur la désignation d'une personne de confiance interne ou externe. Mais nous préférons déléguer quelqu'un du département RH pour discuter avec le travailleur concerné et son supérieur.»

Ilse Claes souligne que dans ces circonstances, le manager ne doit pas considérer que l'on passe par-dessus sa tête. «Cela dit», nuance-t-elle, «certains leaders ont du mal à accepter cette intervention. Il faut s'entendre avec le département RH sur ce qui doit rester confidentiel pour éviter les mauvaises surprises.»

Chercher un but commun

Ilse Claes recommande aux salariés de se laisser coacher par le département RH pour parler à leur supérieur quand leur relation s'est tendue. «L'objectif est de parvenir à exprimer ses problèmes de façon non accusatoire. Aucun manager n’y trouvera à redire, même si je sais que certains chefs ne sont pas toujours très ouverts sur ce point. Je conseille de mettre en avant un but commun pour arriver à une solution.» Ce n’est qu’en dernière instance que le département RH s’adressera avec le salarié à un échelon supérieur. «Nous devons toujours rechercher l'équilibre entre le salarié, l’organisation et la hiérarchie.»

Un bon conseil

Avec trois générations différentes au travail, la tâche des managers n’est pas toujours très simple. Chaque génération a sa propre vision sur son droit à la parole. Les leaders doivent donc plutôt adopter une posture de coach et de guide en s’adaptant à leurs collaborateurs. Pour celui qui ne s’entend pas avec son patron, Ilse Claes a un dernier bon conseil. «N’oubliez pas que vous ne pouvez pas transformer le comportement de quelqu’un d'autre, vous n'avez ce pouvoir que sur le vôtre», dit-elle. «Pensez à ce que vous pouvez changer pour améliorer la relation avec votre supérieur. Si les deux parties sont de bonne volonté et qu’elles sont prêtes à travailleur sur leur attitude, les choses changeront sans doute favorablement.» ¶

Vous avez un problème avec votre supérieur

1. Allez le voir et essayez de lui en parler. Préparez bien votre entretien et visez un but commun.

2. Si cela ne fonctionne pas, rendez-vous au service RH. On pourra vous y donner des conseils confidentiels pour l’entretien suivant.

3. Si cela ne fonctionne pas, un collaborateur RH vous accompagnera chez votre supérieur pour tenter une médiation.

4. Si cela ne fonctionne toujours pas, un collaborateur RH s’adressera avec vous à un niveau supérieur dans la hiérarchie pour tenter une médiation.

ID

Ilse Claes

Fonction

DRH de Democo Group