Étude à large échelle de l’impact de la crise sanitaire sur le capital humain des organisations – 7e enquête

1 juin 2022
Texte
PARTNER CONTENT
Étude à large échelle de l’impact de la crise sanitaire sur le capital humain des organisations – 7e enquête

Plus de deux ans après la première enquête (avril 2020), les psychologues du travail Kathleen Vangronsvelt et Ans De Vos concluent leur étude de l’impact du COVID-19 sur le capital humain des organisations.

La septième et dernière enquête revient sur des thèmes récurrents tels que le télétravail, le bien-être, le sentiment d’appartenance à l’organisation et le développement de la carrière. Quelles sont les évolutions observées ? Ces évolutions seront-elles durables ?

L’enquête met par ailleurs l’accent sur le contrat psychologique entre l’employeur et le travailleur. Dans quels domaines les attentes ont-elles changé et dans quels domaines n’ont-elles pas changé ? Les attentes respectives sont-elles toujours en adéquation ?

Pour ce dernier volet, nous donnons la parole non seulement aux employeurs (professionnels des RH et chefs d’entreprise) mais aussi aux travailleurs.
Comment ont-ils vécu l’impact du COVID-19 sur le travail ? N’hésitez pas à diffuser le lien vers l’enquête destinée aux collaborateurs [KV2] au sein de votre organisation.

Les résultats de plus de deux années de recherche seront présentés aux chefs d’entreprise et professionnels des RH le vendredi 1er juillet (à 11h00) lors d’un webinaire gratuit. Un lien en fin de questionnaire vous permettra de vous y inscrire.

Nous vous remercions d’avance pour votre participation !

Prof. dr. Kathleen Vangronsvelt & Prof. dr. Ans De Vos

Next Generation Work

(Dans la mesure où seule votre opinion personnelle nous intéresse, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Les réponses seront traitées de manière totalement anonyme. Remplir le questionnaire vous prendra une quinzaine de minutes.)

Cette enquête est le fruit d’une collaboration entre l’Antwerp Management School, la FEB et HRPro.be, et a été rendue possible en partie grâce à B-Tonic (filiale de Baloise Insurance), Indiville/Bpact, HRmagazine et la chaire SD Worx Next Generation Work.