Intérim: projet d'accord sectoriel

3 juillet 2022
Intérim: projet d'accord sectoriel

Un projet d'accord sectoriel vient d'être conclu dans le secteur de l’intérim (CP 322). C’est ce que confirme Federgon, la fédération des prestataires de services RH qui représente, entre autres, le secteur de l’intérim. Les employeurs sont satisfaits. L'accord contient des éléments importants visant à améliorer le statut des travailleurs intérimaires et réaffirme le rôle important du travail intérimaire sur notre marché du travail.

«Nous sommes satisfaits de ce projet d’accord», déclare Ann Cattelain (photo), CEO de Federgon. «Nous nous réjouissons que l'attractivité du statut du travailleur intérimaire s’améliore à nouveau en permettant aux intérimaires de pouvoir bientôt bénéficier d’une assurance hospitalisation lorsqu’ils travaillent dans une entreprise qui l’offre également à ses travailleurs fixes.»

Les partenaires sociaux du secteur de l'intérim estiment, en outre, que la mise au travail des intérimaires migrants nécessite un contrôle et une approche respectueuse. «Nous constatons que de plus en plus d'entreprises font appel aux bureaux d’intérim pour attirer correctement les travailleurs étrangers», confirme Ann Cattelain. «Le secteur de l'intérim dispose d'une CCT sur la migration économique éthique depuis 2011; cette CCT va être mise à jour et approfondie, notamment en ce qui concerne l’hébergement des travailleurs étrangers.»

Le projet d'accord sectoriel est maintenant soumis à l'approbation de la base syndicale et patronale.