L’hybride, une étape vers l’électrification intégrale

5 novembre 2020

À l’occasion de la présentation de la nouvelle Audi A3, HRmagazine s’est rendu chez Accent. Sa DRH, Charlotte Meiresonne, explique comment l’entreprise entend transformer sa flotte pour qu’elle respecte mieux l’environnement.

Accent a choisi Audi comme partenaire de sa flotte. Il est donc fort probable que la nouvelle A3 fera son entrée dans cette entreprise d’intérim. Selon sa DRH, Charlotte Meiresonne, ce n’est pas un hasard. «J’ai moimême circulé pendant des années en Audi A5. Comme j’effectue 25.000 kilomètres par an, j’aime me déplacer confortablement.» Accent a sélectionné le constructeur allemand pour cette raison notamment. Les modèles du segment supérieur doivent refléter les normes de l’entreprise: la fiabilité, la qualité, le dynamisme et la sportivité.

La DRH précise que les responsables d’agences et les consultants reçoivent une voiture. Elle peut aussi être un moyen de récompenser celui qui réalise des prestations exceptionnelles. La flotte d’Accent comprend environ 700 véhicules. Prochainement, seules des Audi rentreront dans les catégories A et B.

L’écologie, thème important

Accent a prévu des bornes de recharge dans son siège central et en installera d’autres à l’avenir. «Nous travaillons sur le verdissement de notre flotte», souligne Charlotte Meiresonne. «En 2020, nous avons intégré dans notre catalogue des voitures hybrides plug-in et un modèle entièrement électrique. Nous sommes fiers de constater que 81% de nos salariés ont choisi cette année une voiture hybride. Cela montre que l’écologie est pour nous un thème important.»

Les motorisations intégralement électriques n’ont pas autant de succès. Ce qui est dû, selon Charlotte Meiresonne, à la pauvreté de l’infrastructure de chargement dans notre pays. De plus, l’autonomie de ces véhicules est limitée. «La voiture électrique reste aujourd’hui plus chère que les modèles thermiques. J’imagine qu’à l’avenir, les constructeurs pourront proposer des modèles moins coûteux. En attendant, nous contrôlons le comportement de recharge de nos salariés. Ceci pour nous assurer que l’électricité est employée de façon optimale.»

Charlotte Meiresonne explique se servir de cinq catégories, établies en fonction du coût total de propriété (Total Cost of Ownership). Elle travaille d’ailleurs avec sa collègue CFO et son équipe pour automatiser ces données. «Nous nous occupons depuis un certain temps de la numérisation de nos processus de travail. Cela s’applique aussi au coût total de propriété. Ma collègue des finances utilise actuellement ExpoFleet, un programme de gestion des flottes. Nous allons intégrer notre logiciel comptable, Navision, dans cet instrument. Cela nous permettra de connaître précisément le coût par conducteur.»

Optimalisation des processus

Accent a implémenté récemment SuccesFactors, un outil RH pour optimaliser les processus. Accent emploie des conseillers qui reçoivent quotidiennement les 1.200 salariés. «Nos spécialistes répondent aux questions sur le salaire ou les vacances», explique la DRH. «Ils s’occupent aussi tous les mois du traitement des rémunérations. Là, le module comp & ben de SuccesFactors est très précieux. Les conseillers peuvent effectuer facilement leurs calculs, notamment ceux qui concernent les commissions, etc. Il y a également un nouveau système de gestion des performances sur lequel planchent nos managers des talents.

Ils réfléchissent aux itinéraires de progression de nos collaborateurs pour définir la direction qu’ils peuvent prendre. Avec cet instrument, nous pouvons conserver toutes les données de nos salariés afin d’améliorer nos services à leur égard à l’avenir.»

L’équipe de Charlotte Meiresonne est composée de 30 personnes: 11 sont employées dans le département RH, les 19 autres travaillent dans le service des formations.

Accent accorde beaucoup d’importance au bien-être et à l’expérience de ses employés. «Nous nous efforçons d’offrir un cadre de travail agréable à ceux qui nous rejoignent», affirme Charlotte Meiresonne. «La première impression est capitale. L’expérience et le bien-être constituent des éléments fondamentaux de notre politique de recrutement. Nous prévoyons douze jours de formation pour chaque nouvel entrant. Cette formation est assurée par notre Accent Business School, qui dépend du département des ressources humaines. Notre cellule de formation accompagne nos collaborateurs dès le début de leur carrière. Dans les agences aussi, nous coachons les salariés. L’expérience est essentielle, y compris quand l’un de nos collègues nous quitte. Nous espérons qu’il restera un ambassadeur de notre organisation et qu’il conservera un bon souvenir de son passage chez nous.»