Les accords individuels ont besoin d'un cadre RH solide

9 mai 2022
Les accords individuels ont besoin d'un cadre RH solide

Les entreprises peuvent profiter de formules de travail individuelles (i-deals), mais elles doivent les asseoir sur une solide colonne vertébrale de pratiques RH. Parmi lesquelles, les formations et les entretiens de fonctionnement. Ceci, pour éviter que les salariés qui ne bénéficient pas de ces accords ne considèrent ces exceptions comme injustes.

Texte: Yannick De Spiegeleir

«À l'avenir, la flexibilisation et la personnalisation du travail deviendront la norme et non plus l'exception.» C'est la conclusion des professeurs Frederik Anseel, Veroniek Collewaert et Nicolas Foss et de la docteure Lien Vossaert qui ont mené une enquête sur les formules de travail individuelles (i-deals).

Dans le contexte de la pénurie de main-d'œuvre, les entreprises qui veulent séduire des talents ou les conserver se tournent de plus en plus souvent vers ces formules d'individualisation des conditions de travail. Mais les organisations qui optent pour ces solutions ont-elles de meilleures prestations que celles qui s'en tiennent à un système uniforme, élaboré centralement? Les scientifiques ont interrogé pendant deux ans les responsables de 36 entreprises sur les i-deals et les pratiques RH communes, comme l'offre de formation ou l'évaluation des prestations.

Besoins de base

«Les accords individuels n'améliorent pas nécessairement les performances de l'entreprise», prévient Lien Vossaert. «La recherche a montré que les i-deals peuvent déclencher des réactions négatives chez les collègues qui n'en bénéficient pas et donc, annuler les effets positifs qu'ils auraient pu avoir sur les prestations.» Des mesures homogènes fortes, décrétées par la direction, sont indispensables pour répondre à des besoins de base individuels, comme le feed-back, la reconnaissance, le développement et la participation. Ces mesures évitent les comparaisons malsaines au sein du groupe. «Quand un salarié bénéficie d’un accord personnalisé, ses collègues savent qu'il existe une série de pratiques qui leur garantissent un traitement équitable par l’entreprise», continue Lien Vossaert. «Ils auront donc moins tendance à éprouver de la jalousie. Les accords individuels ne fonctionnent que dans le bon contexte, c’est-à-dire quand est mise en place une politique RH performante qui donne aux salariés le sentiment que chacun est valorisé.» Ainsi, une formation spécifique coûteuse pour un talent de haut niveau sera ressentie comme légitime si ses collègues ont accès, eux aussi, à des formations.

Égalité des chances

Frank Vander Sijpe, directeur HR Trends & Insights de Securex, marque son accord avec ces conclusions. «L’application cohérente de pratiques RH homogènes est essentielle, mais vos salariés doivent aussi en connaître l’existence. De plus, quand une politique d’accords individuels existe, les collègues doivent avoir le sentiment qu’ils ont les mêmes chances que les autres d’en profiter s’ils en avaient le désir.» Frank Vander Sijpe donne un exemple. «Disons que les salariés d’une entreprise peuvent profiter d’une voiture de société, à l’exception des monovolumes. Si un travailleur dispose néanmoins de l’un de ces modèles parce qu’il a un enfant handicapé et qu’il a donc vraiment besoin d’un véhicule adapté, ses collègues ne trouveront pas que cette entorse à la règle est injuste. La transparence est essentielle. Un accord passé dans le brouillard n’est pas un i-deal

Travail hybride

Cette enquête a toute sa pertinence dans le cadre du travail hybride qui s’est répandu après la pandémie. «L’un des principes de base du travail hybride est l’acceptation et la reconnaissance de la flexibilité. Les horaires et les lieux de travail adaptés dans un certain cadre peuvent être avantageux pour l’employeur et pour les employés, pour autant que l’entreprise investisse dans une série de solides pratiques RH top-down», conclut Franck Vander Sijpe. ¶

ID

Lien Vossaert

Fonction

Docteure de l'université de Gand

Frank Vander Sijpe

Fonction

Director HR Trends & Insights de Securex