VOICI EVELYNE, LA NOUVELLE DIRECTRICE DE HRMAGAZINE!

24 février 2022
VOICI EVELYNE, LA NOUVELLE DIRECTRICE DE HRMAGAZINE!

«Je n’aime pas rester trop longtemps dans ma zone de confort»

Elle aurait pu continuer à approfondir son expertise en matière d’image de marque de l’employeur dans une entreprise, mais heureusement pour Nieuwe Media Groep, Evelyne Ferange n’aime pas rester trop longtemps dans sa zone de confort. De plus, les communautés qui gravitent autour de FDmagazine et HRmagazine constituent les biotopes idéaux pour la passion qu’elle nourrit à l’égard du marketing, de la communication et des ressources humaines.

À 34 ans, Evelyne Ferange a déjà un parcours très diversifié. «Déjà lorsque j’étais étudiante, je n’ai pas fait le choix de la KULeuven, qui était évident pour moi. J’ai préféré la VUB et l’effervescence de la capitale. Je ne voulais pas étudier la communication stratégique d’entreprise dans une bulle qui m’était familière. C’est pourquoi je me suis inscrite à la formation European Urban Cultures auprès des universités de Tallinn, de Manchester et de Tilburg.

C’est chez Decathlon qu’elle a connu sa première expérience professionnelle. «Je me souviens surtout de l’autonomie dont j’ai bénéficié pendant ces sept ans. J’ai pu faire mes preuves en assumant différentes fonctions. Le point culminant a été de gérer mon propre magasin Decathlon, que j’ai vu se construire depuis les conteneurs de chantier. Aménager le magasin, recruter 45 personnes, inaugurer officiellement les installations, développer et encadrer l’équipe, etc. C’est également là que j’ai rencontré mon partenaire, avec qui j’ai eu trois enfants.»

Les cinq années passées chez Insilencio en tant que consultante en strategic employer marketing ont rapproché Evelyne de ses racines, la communication et le marketing. Cette expérience l’a également initiée au domaine de la gestion des talents et des ressources humaines. Elle semblait prête à passer à l’étape suivante de sa carrière, une fonction de responsable de la marque d’employeur dans une entreprise. «Mais je me suis immédiatement rendu compte que cette fonction s’inscrivait trop dans ma zone de confort. La fonction de directrice générale chez NMG offrait plus de défis en matière de marketing et de communication, qui sont mes domaines de prédilection.»

Chez NMG, elle prend désormais son temps. «Tout commence par une écoute attentive. Je n’ai pas peur de me rendre vulnérable; je remarque que l’on reçoit beaucoup d’empathie en retour. Avant de pouvoir apporter ma contribution, j’ai beaucoup de choses à apprendre sur l'entreprise, et avant tout, de la part de l’équipe elle-même. Celle-ci s’est montrée très résiliente et créative pendant la crise du coronavirus. Nous allons bientôt commencer à travailler selon le principe sociocratique: «Safe enough for now, good enough to try.»

«Je compte également sur Johan Van Damme (propriétaire de NMG, entre autres, NDLR), que j’ai appris à connaître. C’est un entrepreneur qui écoute longuement et attentivement avant de proposer des solutions. Il va directement au cœur du problème. J’ai trouvé très intéressant de voir comment lui, en tant que leader plutôt introverti, s’entoure de directeurs généraux très extravertis.»

«Nous voulons continuer à inspirer ces managers à travers les communautés qui gravitent autour de HRmagazine et FDmagazine. Je veux intégrer davantage le numérique, l'imprimé, la vidéo, les podcasts et l'événementiel. L’imprimé continue de jouer un rôle important. Si la presse est aujourd’hui un objet de consommation rapide, il reste néanmoins une place pour les magazines papier, que l’on parcourt plus lentement. Un beau magazine, avec une impression soignée, est un signal particulièrement fort.»