Birgit Bellens Birgit Bellens, hr-manager ad interim
Texte
Gert Verlinden
Image
Wouter van vaerenbergh

De la cuisine à la science-fiction

1 janvier 2020
Le bon leadership me fait passer la vitesse supérieure.
La cuisine occupe une grande place dans ma vie. Ce matin, je suis allée au travail à vélo avec quelques petites boîtes de ma composition dont j'ai dégusté le contenu à midi. Pour moi, il est essentiel de manger sainement et de varier les plats, du petit-déjeuner au dîner. J'essaie de respecter ce principe autant pendant les jours de la semaine qu'au cours du week-end.

La cuisine occupe une grande place dans ma vie. Ce matin, je suis allée au travail à vélo avec quelques petites boîtes de ma composition dont j'ai dégusté le contenu à midi. Pour moi, il est essentiel de manger sainement et de varier les plats, du petit-déjeuner au dîner. J'essaie de respecter ce principe autant pendant les jours de la semaine qu'au cours du week-end.

Éplucher des légumes est une tâche répétitive, mais apaisante aussi. Dresser une belle assiette me donne beaucoup de plaisir. Cette activité me permet même d'assouvir ma quête de perfection. Il y a quelque chose de fantastique à élaborer à partir de rien un plat qui ravira vos papilles et celles de vos convives. J'aime cuisiner pour les autres. Et tester de nouvelles recettes. Avec les encouragements de ma fille, j'ai participé aux quarante jours sans viande. Un nouveau monde s'est ouvert à moi. Aujourd'hui, nous mangeons régulièrement végétarien.

La cuisine est une métaphore intéressante de mon travail. Manager RH ad interim, j'interviens chez des clients différents pour répondre à des besoins variés. Il faut parfois aider à gérer un changement ou résoudre une crise temporaire provoquée par un départ. J'utilise toujours au mieux les moyens disponibles. Exactement comme je le fais quand je crée une nouvelle recette. J'apprends en permanence, en écoutant attentivement et en mettant la main à la pâte. Pour préparer un plat, inutile de suivre les instructions à la lettre. Improvisez avec les épices et les ingrédients qui vous restent dans votre frigo.

La diversité des goûts me fascine. Raison pour laquelle j'apprécie beaucoup la cuisine d'autres régions du monde. Je rêve d'un projet RH professionnel qui me conduirait à me rendre sporadiquement à l'étranger. Travailler de temps en temps au-delà de nos frontières est enrichissant. À condition toutefois que je puisse apporter une vraie valeur ajoutée. La qualitédans ma cuisine et dans mon travail reste mon cheval de bataille.

Je suis critique et très exigeante envers moi-même. Certains leaders m'inspirent et me poussent à me surpasser. Peter s’Jongers, CEO et fondateur de Protime, et Lou Van Beirendonck, professeur de l'Antwerp Management School, sont pour moi des exemples vivants. Le bon leadership me fait passer la vitesse supérieure. En plus des livres de cuisine, je lis aussi beaucoup de science-fiction. Il est fascinant de regarder le futur lointain avec les lunettes de l'imaginaire. D'une certaine manière, un CEO visionnaire est un écrivain de science-fiction.

Quand je dirige une équipe, je fais toujours comprendre à mes collaborateurs ce que nous avons réalisé, même si tout ne s'est pas passé comme nous l'aurions voulu. Je ne me limite pas à scruter l'avenir, je prends aussi le temps de m'arrêter et de réfléchir au chemin que nous avons parcouru. Au fond, je m'efforce jour après jour de construire l'organisation parfaite. Celle qui rendra inutile un département RH parce que toutes les compétences humaines feront partie de l'ADN de tous les managers.

ID

Birgit Bellens

Fonction: Manager RH ad interim