Elke Willaert Elke Willaert, Manager RH de Data Investigation Company Europe (DICE)
Texte
Patrick Verstuyft
Image
Wouter Van Vaerenberg

Respecter l'autre dans sa différence

1 avril 2021
Le courage de défendre ses principes est fondamental
Pour moi, le respect est fondamental. Je relie cette valeur de base à l'inclusion qui revient à respecter l'autre dans sa différence. Ce n'est pas toujours évident. On dit souvent qu'il faut traiter son prochain comme on aimerait être traité. Ne devrait-on pas plutôt traiter l'autre comme il désire l'être?

Pour moi, le respect est fondamental. Je relie cette valeur de base à l'inclusion qui revient à respecter l'autre dans sa différence. Ce n'est pas toujours évident. On dit souvent qu'il faut traiter son prochain comme on aimerait être traité. Ne devrait-on pas plutôt traiter l'autre comme il désire l'être?

Cette approche est beaucoup plus complexe. La GRH doit aborder la différence avec respect. Elle doit accepter ce que sont les individus, ce qu'ils désirent. En n'oubliant pas bien sûr de mettre en concordance cette réalité avec les objectifs de l’organisation.

Le respect est une condition essentielle si l'on veut travailler ensemble dans un climat sain et positif. Quand vous donnez un feed-back dans un processus RH, votre priorité doit être de respecter la personne qui est en face de vous. Le respect devrait être une valeur cardinale dans toute culture d'entreprise. Et il faut encourager les salariés à adopter cette attitude. Au minimum, vous devez leur garantir qu'ils peuvent prendre la parole quand ils constatent un manque de respect.

Le courage de défendre ses principes est fondamental. En démocratie, chacun a le droit d'avoir ses opinions. Même si vous ne les partagez pas. Avec un bémol cependant: ces conceptions ne doivent pas encourager le recours à la violence. Vous devez avoir l'audace de faire entendre votre voix quand vous êtes en désaccord.

Je travaille actuellement à 80%. J'ai pris cette décision pour m'occuper de choses au moins aussi importantes que le travail: faire une belle promenade ou sortir les chiens. Récemment, pendant une balade avec ma fille, nous avons parlé des mesures prises contre le coronavirus. Elle m'a dit qu'à son avis, tant qu'on ne disposait pas de tous les éléments factuels, on ne pouvait pas se former une opinion. S'il y a bien un droit que je lui reconnais, c’est celui d'avoir ses propres idées. Ma fille voulait me provoquer et c'est précisément ce que je trouve enrichissant. C'est dans le débat qu'évoluent les opinions.

Dans le passé, je m'énervais quand je ne parvenais pas à convaincre mon interlocuteur. Mais au fil des années, j'ai été gagnée par une certaine indulgence. Vous pouvez essayer de persuader quelqu'un à toute force de la justesse de vos convictions, mais vous devez parfois admettre qu'une décision différente est tout aussi valable. L'indulgence vous aide à accepter les idées des autres.